Assemblée Générale 2018

L’Assemblée Générale Fermes de Figeac s’est tenue jeudi 13 décembre à la salle des fêtes de Sénaillac Latronquière: un bilan annuel des activités et des métiers de la coopérative auquel étaient conviés l’ensemble de ses adhérents, salariés et partenaires. Depuis plusieurs années, Fermes de Figeac oriente son développement vers et pour le territoire, ses agriculteurs mais aussi l’ensemble de ses acteurs publics et privés. En préservant des magasins de proximité, en coopérant avec le territoire et en innovant collectivement, nous avons développé des partenariats locaux pour préserver les plus-values sur le territoire.

 

« Par sa diversité, Fermes de Figeac est en opposition au schéma économique mondial actuel. Comment organiser notre environnement dans des zones rurales qui se dépeuplent? La coopération est, je crois, une réponse pour garder les emplois, créer de la valeur pour les agriculteurs et équilibrer les liens. »

Jean-Pierre CHÂTEAU, Président de la coopérative ALTITUDE.

 

Le modèle économique de notre coopérative doit évoluer. Il faut l’anticiper et l’accompagner, notamment en faisant évoluer notre statut juridique. Sébastien Dambres, avocat au cabinet ID3 est venu l’expliquer à l’assemblée: « le statut de SAS à capital variable va permettre d’affirmer l’image et les orientations de Fermes de Figeac. En adoptant cette nouvelle forme, la coopérative va pouvoir capitaliser sur ses projets ESS et être éligible à l’agrément d’Entreprises Solidaire d’Utilité Sociale – ESUS. »

Coopération et territoire sont notre socle commun pour sécuriser le développement de notre agriculture. Nous nous sommes fixés 4 défis d’ici à 2020:

  • Coopérer en approvisionnement agricole avec nos voisins,
  • Coopérer pour relever le défi des énergies renouvelables,
  • Coopérer sur l’activité matériaux,
  • Affirmer notre ancrage territorial et notre volonté de coopérer dans nos statuts.

 

« Je suis frappé par la proximité de votre coopérative avec ses adhérents, votre volonté de la faire durer. malgré votre taille, vous avez su fédérer autour de sujets de territoire, autour de vous et avec d’autres coopératives. » 

Pierre TERRAL, administrateur UNICOR.

 

« Innovation et ouverture au territoire sont des exemples à suivre. C’est important pour nous de continuer à coopérer ensemble. Pourquoi pas créer de nouveaux partenariats entre coopératives voisines sur nos territoires? »   

Michel ALIBERT, administrateur CAPEL et Vice-Président de la Caisse Régionale Crédit Agricole Midi Pyrénées Nord.